Discussion:
Une nouvelle preuve en faveur de la présence d'une neuvième planète dans le système solaire
Add Reply
Emphyrio
2018-05-22 05:58:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
https://phys.org/news/2018-05-evidence-planet.html


M.A
François Guillet
2018-05-22 16:03:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Emphyrio
https://phys.org/news/2018-05-evidence-planet.html
M.A
Et pas une petite : 4 fois la taille de la terre, 10 fois sa masse,
comment ne l'a-t-on pas vu plus tôt ?
Bip
2018-05-23 13:37:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Et pas une petite : 4 fois la taille de la terre, 10 fois sa masse, comment
ne l'a-t-on pas vu plus tôt ?
Justement, on ne l'a pas (encore) vue, à proprement parler.
Jo Kerr
2018-06-12 13:39:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Bip
Et pas une petite : 4 fois la taille de la terre, 10 fois sa masse, comment
ne l'a-t-on pas vu plus tôt ?
Justement, on ne l'a pas (encore) vue, à proprement parler.
C'est le grand monolithe noir.
--
Quand on voit c'qu'on voit, puis qu'on entend c'qu'on entend, on a
raison d'penser c'qu'on pense
(Coluche)
Banjo
2018-05-24 07:01:50 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by Emphyrio
https://phys.org/news/2018-05-evidence-planet.html
M.A
Et pas une petite : 4 fois la taille de la terre, 10 fois sa masse,
comment ne l'a-t-on pas vu plus tôt ?
Bonjour,
Que l'on puisse estimer sa taille par le calcul ou les simulations ne me
surprend pas.

En revanche que l'on puisse déduire son volume à partir d'anomalies sur
la trajectoire des autres planètes ou du soleil m'interpelle.

Avez vous une idée de la modélisation qui peut conduire à cette
approximation ?
robby
2018-05-24 08:18:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Banjo
Bonjour,
Que l'on puisse estimer sa taille par le calcul ou les simulations ne me
surprend pas.
En revanche que l'on puisse déduire son volume à partir d'anomalies sur
la trajectoire des autres planètes ou du soleil m'interpelle.
ce qu'on déduit (en l'absence d'observation direct), c'est uniquement la
masse.

ensuite, selon qu'on a des raisons de suspecter plutôt une tellurique ou
plutôt une gazeuse, on a une estimation de la densité.

On en deduit une estimation de la taille et du volume.
Post by Banjo
Avez vous une idée de la modélisation qui peut conduire à cette
approximation ?
--
Fabrice
Zooe
2018-05-26 20:09:33 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Banjo
Post by Emphyrio
https://phys.org/news/2018-05-evidence-planet.html
Que l'on puisse estimer sa taille par le calcul ou les simulations ne me
surprend pas.
En revanche que l'on puisse déduire son volume à partir d'anomalies sur
la trajectoire des autres planètes ou du soleil m'interpelle.
Avez vous une idée de la modélisation qui peut conduire à cette
approximation ?
C'est écrit dans l'article, page 5: https://arxiv.org/pdf/1805.05355.pdf

L'objet a été observée à 27 reprises. Les mesures photométriques
permettent de déterminer la magnitude absolue (Hr = 4.3).

Ensuite, les auteurs font une extrapolation, utilisant le fait que les
objets transneptuniens connus de magnitude entre 2 et 4 ont un albédo
compris entre 0.07 et 0.21. Comme on connaît la distance de l'objet
(environ 55 u.a.) et en supposant le corps sphérique, on obtient une
estimation à la louche du diamètre: 700 km pour un albédo de 0.07 et
400 km pour un albédo de 0.21.
Loading...